Finances publiques. La nouvelle organisation ne passe pas

Johann Hervé, secrétaire départemental du syndicat
            UNSA-DGFIP ne cache pas son inquiétude.
Johann Hervé, secrétaire départemental du syndicat UNSA-DGFIP ne cache pas son inquiétude. (Le Télégramme/Thierry Le Corre)

La colère gronde au sein du réseau des finances publiques où une nouvelle organisation des services est à l’étude.

« On parle d’hypothèse de travail, mais on sait qu’ils ne reviendront pas sur les principes de concentration des services », explique Johann Hervé, secrétaire départemental du syndicat UNSA-DGFIP, qui craint des fermetures et des suppressions d’emplois dans les Côtes-d’Armor. « L’UNSA considère que les suppressions d’emplois sur les trois années à venir seront de l’ordre d’une soixantaine par an », souligne-t-il.


Vingt trésoreries menacées ?


À Loudéac, la pilule ne passe pas et les syndicats (Solidaires, FO , CGT , UNSA, CFDT) ont lancé une pétition « afin de s’opposer à la disparition programmée du centre des finances publiques ».

Ce qui est prévu ?

Selon l’UNSA, « en 2021, un transfert du SIE (services des impôts des entreprises) de Loudéac à Dinan. En 2022, un transfert du Sip (services des impôts des particuliers) de Loudéac à Dinan, et pour finir, un transfert du service de publicité foncière vers Saint-Brieuc ». Dans le même temps, le centre de Loudéac récupérerait en 2021 la trésorerie de Merdrignac, puis en 2023 celles de Rostrenen et Saint-Brieuc banlieue (qui aura absorbé celle de Quintin). Vingt trésoreries seraient menacées sur le département selon le syndicat.

« Ce transfert des Sip et SIE à Dinan signifie que les gens devront se déplacer à Dinan », poursuit Johann Hervé qui estime que le compte n’y est pas. « Soit les services restent à Loudéac, soit les antennes annoncées en remplacement disposent de moyens pour assurer un service de qualité sur toute l’année ».


Des accueils de proximité

Le secrétaire départemental UNSA DGFIP 22 met en garde aussi contre la création des accueils de proximité (à Rostrenen, Corlay, Merdrignac, entre autres). « Ce sont des permanences sur rendez-vous, avec aucun personnel fixe attaché, et elles fonctionneront à condition que les élus le souhaitent et mettent en place des structures d’accueil », estime-t-il.

Point positif de la nouvelle organisation : de nouveaux accueils de proximité pourraient voir le jour à Maël-Carhaix, Corlay, Le Mené. Pas sûr que cela soit suffisant pour calmer la colère des agents…

Connexion adhérent ou militant

Un nouveau syndicalisme avec vous !

logo3 ca va UNSA 50x50       

Prenez votre place dans le réseau UNSA.

Devenez correspondant, adhérent, représentant de section locale. 

Si vous avez envie de nous rejoindre, de créer une section autonome dans votre direction, 

nous sommes prêts à vous y aider, à vous accompagner, à vous former.

Contactez-nous

Email

Tel 0144973341

Adhésion newsletter

Blogs des sections

Rejoignez-vous sur Facebook !

Unsa TV

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com